Comment fabriquer un étendoir à linge extérieur ?

Étendoir extérieur linge qui sèche dehors

Julie de étendoir à linge extérieur.com

Julie d’Étendoir & Co | Mise à jour le 16/06/2024

Fabriquer un étendoir à linge extérieur est un réel projet pour votre maison. Cela vous permet non seulement de réaliser des économies financières, mais aussi de personnaliser votre espace de séchage en fonction de vos propres besoins et de votre environnement extérieur. Que vous disposiez d’un grand jardin ou d’un petit espace extérieur, un étendoir à linge bien conçu peut améliorer l’efficacité du séchage naturel tout en apportant une touche esthétique à votre espace extérieur.

Dans cet article, je vais vous guider pas à pas à travers les différentes étapes pour créer un étendoir à linge extérieur. Ici, je n’aborderai que les séchoirs en bois et en métal afin de simplifier la compréhension. Suivez le guide pour découvrir comment fabriquer votre propre étendoir : des matériaux nécessaires jusqu’aux étapes de construction détaillées, tout est abordé.

Les avantages de fabriquer son propre étendoir à linge extérieur

Créer votre propre étendoir à linge extérieur présente de nombreux avantages, tant sur le plan économique que pratique et esthétique. Voici quelques raisons pour lesquelles il est intéressant d’envisager de fabriquer votre propre étendoir à linge :

Économies financières

En fabriquant votre propre étendoir à linge, vous pouvez réaliser des économies significatives par rapport à l’achat d’un séchoir prêt à l’emploi. Les matériaux de base, comme le bois, le béton ou le métal, sont souvent moins chers lorsqu’ils sont achetés en vrac. D’autant plus que s’il vous en reste, vous pourrez ensuite les utiliser pour d’autres projets de bricolage.

Personnalisation maximale

Un étendoir à linge fabriqué maison peut être entièrement personnalisé pour répondre à vos besoins spécifiques. Vous pouvez choisir les dimensions, les matériaux, et le design qui s’intègrent le mieux à votre espace extérieur. Cette personnalisation permet également d’ajouter des fonctionnalités supplémentaires, comme des crochets pour cintres ou des barres supplémentaires pour les articles plus longs.

Meilleure durabilité

Les tancarvilles à linge faits maison peuvent être construits avec des matériaux de meilleure qualité qui garantissent une longue durée de vie. En choisissant des matériaux robustes et résistants aux intempéries, comme le bois traité ou le métal galvanisé, vous pouvez créer un étendoir à linge qui résistera aux conditions extérieures pendant de nombreuses années.

Étendoir extérieur linge qui sèche dehors

    Les différents types de matériaux de fabrication d’un étendoir

    Lors de la fabrication d’un étendoir à linge extérieur, le choix des matériaux est crucial. C’est en effet eux qui vont garantir sa robustesse, sa durabilité, et son esthétique futures. Les matériaux les plus couramment utilisés pour la réalisation sont le bois, le béton, et le métal (en général fer). Chacun de ces matériaux présente des avantages uniques et peut être sélectionné en fonction de vos préférences et des conditions environnementales. Ici, je n’aborderai que le bois et le métal. La fabrication d’un étendoir en béton est disponible ici.

    En choisissant le bon matériau pour cette fabrication, vous pouvez assurer une construction qui répond à vos besoins en termes de durabilité, d’entretien, et d’esthétique. Chaque matériau a ses propres caractéristiques, et le choix final dépendra de vos préférences personnelles et de l’environnement dans lequel sera installé l’étendoir.

    Choisir du bois

    Le bois est un matériau populaire et couramment rencontré dans la fabrication d’étendoirs à linge en raison, principalement, de sa disponibilité, de sa facilité de manipulation, et de son aspect naturel et chaleureux.

    • 👍 Avantages :
      • Esthétique : le bois est un matériau qui s’intègre bien dans les jardins et les espaces extérieurs. Il offre généralement un look naturel et chaleureux.
      • Facilité de travail : il peut être facilement coupé, percé, et assemblé avec des outils de base (que presque tout le monde a chez soi).
      • Écologique : si vous utilisez du bois provenant de sources durables, il peut être une option écologique.
    • 👎 Inconvénients :
      • Entretien : il peut nécessiter un entretien régulier pour résister aux intempéries. Pour cela, il faudra peut être appliquer régulièrement du vernis ou de la lasure.
      • Durabilité : sans traitement approprié (ou en cas de mauvais choix), le bois peut se dégrader sous l’effet de l’humidité et des insectes.

    S’orienter vers du métal, type fer

    Le métal, en particulier le fer, est un excellent choix pour un étendoir à linge en raison de sa résistance et de sa longévité.

    • 👍 Avantages :
      • Durabilité : le fer est un métal extrêmement résistant. Il peut durer des décennies avec un entretien minimal.
      • Solidité : il peut supporter des charges lourdes et des conditions météorologiques difficiles.
      • Design : le métal offre des possibilités de design variées, allant des styles modernes aux styles plus traditionnels.
    • 👎 Inconvénients :
      • Corrosion : certains métaux non traités peuvent rouiller. Ils nécessitent un traitement antirouille ou une galvanisation.
      • Coût : le métal peut être plus coûteux que d’autres matériaux, surtout s’il est de haute qualité.
      • Travail plus difficile : à l’inverse du bois, le fer nécessite d’être bien outillé.

    Opter pour du béton

    Le béton est un matériau extrêmement durable et stable. Il est idéal pour la réalisation de structures permanentes et robustes.

    • 👍 Avantages :
      • Robustesse : le béton offre une stabilité exceptionnelle. Il est idéal pour les étendoirs exposés à des vents forts (en bord de côte par exemple).
      • Durabilité : il résiste bien aux intempéries et ne nécessite que peu d’entretien.
      • Coût : il est relativement économique pour des projets de grande envergure.
    • 👎 Inconvénients :
      • Poids : il est lourd, ce qui peut compliquer le transport et l’installation.
      • Aspect : il est souvent moins esthétique que le bois ou le métal à moins d’être peint ou décoré.

    Linge qui sèche dehors

      Planification et conception de votre futur séchoir

      La réussite de votre projet de fabrication repose en grande partie sur une planification et une conception minutieuses. Avant de commencer la construction, il est essentiel de choisir le bon emplacement, de créer un schéma détaillé, et de lister tous les matériaux et outils nécessaires.

      Choisir l’emplacement idéal de votre futur séchoir

      La sélection de l’emplacement de votre étendoir à linge est cruciale. C’est elle qui va garantir une efficacité maximale du séchage et une utilisation pratique au quotidien. Voici quelques facteurs à considérer :

      • Ensoleillement : choisissez un endroit bien ensoleillé pour permettre un séchage rapide et efficace de votre linge. Évitez les zones ombragées par des arbres ou des bâtiments.
      • Ventilation : un bon flux d’air est essentiel pour accélérer le séchage. Optez pour un emplacement où le vent circule librement.
      • Accessibilité : c’est un critère majeur pour votre installation future. L’emplacement choisi doit être facilement accessible depuis votre maison (et en particulier depuis la buanderie). Cela facilitera le transport du linge humide, souvent assez lourd.
      • Surface plane : c’est l’idéal pour assurer la stabilité de votre étendoir. Si le sol est inégal, vous devrez peut-être le niveler avant l’installation.

      Réalisation un schéma d’implantation

      Un schéma détaillé est indispensable pour visualiser votre projet et planifier chaque étape de la construction. Voici comment procéder :

      • Réaliser des mesures précises de l’espace disponible et notez-les sur le schéma. Déterminez la hauteur, la largeur et la profondeur de votre futur étendoir. Cette étape est primordial pour les petits extérieurs nécessitant une optimisation de l’espace maximale.
      • Déterminer la disposition et l’emplacement futur des poteaux sur le schéma. Vous devez tenir compte de la distance entre eux pour une tension optimale des fils à linge. Tous ces éléments sont abordés dans mon article sur l’installation des poteaux à linge.
      • Réaliser une liste des matériaux et outils nécessaires à votre construction. Bien évidemment, ils vont dépendre du matériau de fabrication que vous avez choisi.

      Création et fabrication d’un étendoir en bois

      La fabrication d’un étendoir à linge en bois est une option populaire en raison de sa simplicité, de son esthétique naturelle, et de sa durabilité (lorsqu’il est bien entretenu). Voici les étapes détaillées pour créer votre propre étendoir en bois.

      Préparation des matériaux

      Avant de commencer, assurez-vous d’avoir tous les matériaux et outils nécessaires à portée de main. Voici ce dont vous aurez besoin :

      • Poteaux en bois : 2 poteaux de 240 cm pour les montants principaux et 2 poteaux de 50 cm pour les barres transversales.
      • Vis et boulons
      • Fils à linge : assez de fil pour couvrir la distance entre les poteaux, en tenant compte de plusieurs rangées. Pour choisir le meilleur fil à linge c’est par ici.
      • Traitement du bois (si besoin) : vernis ou lasure résistante aux intempéries
      • Béton (à prise rapide) pour les fondations afin d’avoir une installation permanente et ultra durable.
      • Outils : Scie, perceuse, marteau, tournevis, niveau à bulle, mètre ruban, pelle, arrosoir.

      Découpe des poteaux

      La première étape consiste à découper les poteaux en bois selon les dimensions requises.

      • Munissez-vous du mètre ruban pour mesurer les poteaux de 240 cm et les poteaux de 50 cm. Marquez les points de coupe avec un crayon.
      • Utilisez une scie pour couper les poteaux à la longueur souhaitée. Assurez-vous que les coupes soient droites pour un assemblage optimal.

      Montage des poteaux

      Une fois les poteaux découpés, il est temps de les assembler pour former la structure de base de votre étendoir.

      • Réaliser les entailles pour les barres transversales : Si vous souhaitez un meilleur ajustement, vous pouvez faire des entailles dans les poteaux de 240 cm à l’endroit où les barres transversales de 50 cm seront fixées.
      • Fixation des barres transversales : utilisez des vis inox et des boulons pour fixer solidement les barres transversales aux poteaux principaux.
      • Utilisez un niveau à bulle pour vous assurer que les poteaux soint bien droits et les barres transversales horizontales.

      Fixation au sol

      Pour une installation stable et durable, il est important de bien fixer vos poteaux au sol. Pour ce faire, je recommande l’utilisation de béton.

      • Creusez des trous avec la pelle d’environ 30-50 cm de profondeur à l’endroit où les poteaux seront placés. Les trous doivent être suffisamment larges pour accueillir les poteaux et permettre le coulage du béton.
      • Insérez les poteaux dans les trous. Utilisez un niveau à bulle pour vous assurer qu’ils soint bien droits.
      • Si vous souhaitez une installation durable, préparez le mélange de béton selon les instructions du fabricant et versez-le dans les trous autour des poteaux. Laissez le béton sécher et durcir selon le temps recommandé. Vous pouvez aussi utiliser du ciment à prise rapide. Vous n’aurez qu’à le verser sec dans le trou avec le poteau et arroser copieusement.

      Création et fabrication d’un séchoir en métal – fer

      La fabrication d’un étendoir à linge en métal, et plus particulièrement en fer, offre une option durable et résistante aux intempéries. Le métal est robuste, nécessite peu d’entretien et peut supporter des charges lourdes. Voici les étapes détaillées pour créer votre propre séchoir en métal.

      Préparation des matériaux

      Avant de commencer la construction, rassemblez tous les matériaux et outils nécessaires. Voici ce dont vous aurez besoin :

      • Tubes en fer : 2 tubes de 240 cm pour les montants principaux et 2 tubes de 50 cm pour les barres transversales. Je vous conseille vivement d’acheter des poteaux déjà prêts à l’emploi. Vous pouvez trouver les meilleurs modèles de poteaux ici.
      • Fils à linge pour couvrir la distance entre les poteaux, en tenant compte de plusieurs rangées.
      • Traitement antirouille (si besoin)
      • Béton à prise rapide pour la fixation au sol
      • Outils : Scie à métaux, perceuse, marteau, tournevis, niveau à bulle, mètre ruban, pince, pelle.

      Fabrication des poteaux

      Une fois les tubes découpés, il est temps de les assembler pour former la structure de base de votre étendoir.

      • Percez des trous dans les tubes de 240 cm à l’endroit où les barres transversales de 50 cm seront fixées. Les trous doivent être alignés pour permettre une fixation solide.
      • Utilisez des boulons et des écrous pour fixer solidement les barres transversales aux poteaux principaux. Assurez-vous que les barres transversales sont à la même hauteur sur chaque poteau pour une tension uniforme des fils à linge.
      • Pour une stabilité accrue, utilisez des plaques métalliques aux joints. Fixez-les avec des boulons pour renforcer les connexions entre les poteaux et les barres transversales.
      • Utilisez un niveau à bulle pour vous assurer que les poteaux soient bien droits et les barres transversales horizontales.

      Fixation au sol

      La fixation au sol est la même que pour des poteaux en bois. Vous pouvez vous référer à la partie précédente.

      Traitement antirouille

      Suivant le métal choisi, celui-ci est susceptible de rouiller s’il n’est pas correctement protégé. Appliquez un traitement antirouille pour prolonger la durée de vie de votre étendoir.

        Installation des fils à linge sur vos poteaux

        La dernière étape consiste en l’installation des fils à linge sur vos poteaux. Celle-ci se réalise de la même façon que votre étendoir soit en métal ou en bois. Je vous conseille d’opter pour une installation de vos fils à l’aide de tendeurs pour faciliter l’utilisation et la bonne durabilité. Elle est documentée dans cet article : installer une corde à linge avec tendeurs.

        Conclusion

        Fabriquer votre propre étendoir à linge extérieur est un projet intéressant mais pas forcément très facile. Que vous choisissiez de travailler avec du bois ou du métal, chaque matériau offre ses propres avantages en termes de durabilité et d’esthétique.
        En suivant ce guide étape par étape, vous pourrez créer un étendoir solide et durable, parfaitement adapté à vos besoins. De la planification à l’installation des fils à linge en passant par les finitions et la personnalisation, chaque étape est importante pour garantir un résultat final satisfaisant. Profitez de la satisfaction de voir votre linge sécher au grand air, tout en sachant que vous avez construit de vos propres mains un élément utile et esthétique pour votre espace extérieur.

        Linge sèche à l'extérieur

        FAQ

        La distance recommandée entre deux poteaux à linge est généralement de 3 à 4 mètres. Cette distance permet de suspendre efficacement les vêtements sans que les fils à linge ne s'affaissent sous le poids. Une distance trop courte réduira l'espace disponible pour étendre le linge, tandis qu'une distance trop longue pourrait entraîner une tension excessive sur les fils, augmentant le risque de casse.

        Utilisez des fils de qualité, assurez-vous qu'ils sont bien tendus à l'installation, et vérifiez régulièrement leur tension. Vous pouvez aussi ajouter des tendeurs de câbles.

        Bois, métal (fer), et béton. Chaque matériau a ses avantages en termes de durabilité et d'esthétique.

        Pour le bois : appliquez un vernis résistant aux intempéries et nettoyez régulièrement. Pour le métal : utilisez un traitement antirouille et inspectez les fixations.

        Oui, en fonction de la méthode de fixation. Les installations avec béton sont moins mobiles que celles sans.

        Peinture, plantes grimpantes, décorations et ajouts fonctionnels comme des crochets sont des options pour personnaliser votre étendoir.

        Choisissez un endroit ensoleillé et bien ventilé, éloigné des obstacles pour un séchage efficace et rapide du linge.

        Scie, perceuse, marteau, tournevis, niveau à bulle, mètre ruban, pelle, et selon le matériau choisi, des outils spécifiques comme une scie à métaux pour le métal.

        Elle varie selon le matériau et l'entretien, mais avec des soins adéquats, un étendoir bien construit peut durer plusieurs années.

        Avec du béton pour une installation permanente, ou avec des supports métalliques pour une option plus flexible.

        Note moyenne post

        Nous serions ravis de connaître votre avis

            Laisser un commentaire

            À la recherche du modèle d'étendoir parfait ? Découvrez les MEILLEURS modèles

            X
            Étendoir à linge Extérieur
            Logo